Les Cordes de Guitare

Les notes des cordes de guitare

La guitare comporte six cordes, qui sont, du grave vers l'aigüe : Mi, La, Ré, Sol, Si, Mi. Il y a donc un intervalle d'une quarte juste entre chaque corde, sauf entre la quatriéme et la cinquiéme corde (Sol et Si) où l'intervalle est d'une tierce majeure. Il est cependant toujours possible d'accorder sa guitare différemment (open tuning).


Les attaches

Les cordes ont différentes sortes d'extrémités pour s'adapter aux diverses fixations que proposent les vibratos et chevalets des guitares. Pour les guitares classiques pas de systéme de fixation puisque la corde est maintenue au niveau du chevallet par un nœud spécifique en 8 peu compliqué à réaliser. Pour les guitares électriques ou folks, le systéme le plus répandu est une boule maintenue par un twist simple en à l'une des extrémités de la corde. Bien sûr, à l'autre extrémité les cordes n'ont pas de systéme de fixation puisque quelque soit la guitare, la corde est alors enroulée autour des mécanique qui équipes la tête de l'instrument.

Le cordage

Le cordage (ensemble des cordes d'une guitare) est la partie de la guitare qui emet les vibrations sonores produisant les notes. En étant mises en mouvement par frottement, pincement ou percussion, les cordes oscillent et créent ainsi une onde sonore déterminée corrrespondant à une note définie. Il existe deux grands types de cordes de guitare, les cordes en nylon spécifiques à la guitare classique et les cordes en métal (nickel, bronze, acier,…) spécifiques aux 2 autres grandes familles de guitares, les guitares dites "folk" (ou guitares acoustiques ou électroacoustiques) et les guitares électriques. Les cordes de guitare métalliques sont indispensables aux guitares électriques car en vibrant, elles produisent un champ magnétique capter par les micros qui le renvoi vers l'amplificateur.

Une corde de guitare vibre selon des harmonies naturelles, mais le son qu'elle émet est à peine audible parce que le diamètre de la corde est trop petit pour rayonner dans l'air. Le rôle de la guitare est d'amplifier les sons produits par les cordes. Ainsi, les cordes de guitare sont fixées d'un côté aux mécaniques situées sur la tête de la guitare en haut du manche et de l'autre côté au chevalet collé sur la table d'harmonie, fine plaque de bois de préférence massif. Les vibrations des cordes sont donc transmises à la table d'harmonie qui rayonne efficacement dans l'air grâce à sa large surface. Mais le son émis par les cordes de la guitare de part et d'autre de la table s'annule lorsqu'il s'agit des grandes longueurs d'onde. Pour palier à ce phénomène, on capture le son dans une cavité, la caisse de la guitare appelée caisse de résonnance. Celle-ci permet de renforcer la puissance dans les graves. Enfin, le trou percé dans la table d'harmonie, appelé rose (ou rosace), crée de nombreuses résonances à l'intérieur de la caisse, dont la plus grave est la fréquence de résonance de Helmholtz. C'est cette fréquence que l'on entend quand on souffle dans une bouteille vide.

Au XVIe siècle, la vihuela espagnole, ancêtre de la guitare classique, possédait déjà ces caractéristiques. Lorsqu'on pince une corde de guitare, l'essentiel de l'énergie produite se dissipe au sein de la corde et seule une faible partie est transmise jusqu'à nos oreilles. Pour obtenir une plus grande puissance sonore, il suffit d'agrandir le corps de la guitare et d'affiner la table d'harmonie, ce qui favorise sa mobilité. La masse des cordes augmente alors, induisant ainsi l'augmentation de leur tension, afin de conserver la même hauteur de note. Ces transformations fragilisant l'instrument, un système de barrage réalisé à l'aide de baguettes de bois dur collées sous la table de l'instrument a permis de garantir sa solidité. C'est au luthier espagnol Antonio de Torres (1817-1892) que l'on doit cette contribution majeure. Les luthiers cherchent en permanence à faire évoluer la guitare tandis que les fabriquants de cordes de guitare cherchent à améliorer le cordage. Ces recherchent reposent principalement sur l'expérience personnelle et la transmission des savoir-faire techniques. La recherche scientifique contribue quant à elle à une meilleure compréhension de la physique de l'instrument.

C'est parce que les cordes d'une guitare sont à l'origine de la productions des notes que de nombreuses recherches leurs sont consacrées. Les résultats de ces recherches ont permis notamment d'obtenir un large choix de cordes ayant des caractéristiques sonores différentes (brillance, chaleur, sustain,…) selon le matériau qui les compose (acier, bronze, nikel,…). Ainsi, pour chaque guitare, celle-ci ayant elle-même des qualités sonores différentes selon sa fabrication (barrages, essences de bois, formes,…) il existe des jeux de cordes qui donneront à l'instrument la sonorité recherchée par le guitariste.

Les cordes possèdent des caractéristiques de souplesse et de résonance différentes selon la matière utilisée : essentiellement nylon, bronze, nickel, cuivre et parfois or afin de limiter l'oxydation due à la sueur. Le choix des cordes de guitare est fondamental pour la qualité du son comme pour le plaisir du jeu : les cordes en nylon produisent en effet un son plus chaud (c'est-à-dire privilégiant les fréquences graves) que les cordes en métal, lesquelles sont plus sonores et produisent un son plus métallique (privilégiant les fréquences aiguës). Les cordes métalliques se distinguent par le type de fil qui les recouvre : les "filées plat" ont en général un son plus neutre et plus mat que les "filées rond", plus brillantes. On les distingue également par leur "tirant". En général, plus une corde a un tirant faible, plus elle est souple, mais plus le son produit est faible. Les guitares électriques, dont le son est amplifié artificiellement, ont souvent des tirants très faibles par rapport aux guitares acoustiques. Il faut choisir les cordes en fonction du style de musique joué. Certaines cordes sont propices au rock, d'autre au blues et au classique. Les tirants plus élevés nécessitent une musculature des doigts plus développée et peuvent exiger un certain temps d'adaptation. Le changement du tirant d'une guitare doit être suivi d'un réglage afin de ne pas déformer, voire casser l'instrument, la tension sur le manche étant d'autant plus forte que le tirant est fort. Ainsi, chaque type de cordes a ses caractéristiques propres :

• le toucher/la texture (cordes plus glissantes permettant un jeu fluide et confortable, cordes plus ou moins bruyantes lors des changements de position des doigts de la main gauche sur le manche)
• le tirant (pour chaque type de cordes celles-ci sont proposées avec des diamètres variables. Ainsi, plus le diamètre des cordes est fin plus le jeu est facile mais moins les cordes sonnent fort, en revanche, plus les cordes sont épaisses et plus elles sonnent fort mais elles sont aussi plus difficile à jouer)
• le sustain (c'est le temps durant lequel la corde vibre et produit la note, plus la corde a du sustain et plus elle vibre longtemps, c'est généralement ce que recherche tout guitariste)
• la couleur (c'est le type de son que donne la corde, on peu distinguer des sonorités très brillantes ou au contraire très mat selon le matériau avec lequel la corde est fabriquée)
• la durée de vie : les cordes s'oxydent plus ou moins rapidement selon le matériau dont elle sont composées. Ainsi, par exemple, plus la teneur en cuivre est importante dans la composition du bronze avec lequel sont fabriquées les cordes et plus celles-ci s'oxydent vite. Un bronze 80/20 (80% de cuivre et 20% d'étain) s'oxydera moins qu'un bronze 85/15 (85% de cuivre et 20% d'étain) ou un bronze 90/10 (90% de cuivre et 10% d'étain). A noter également que plus il y a d'étain dans le bronze et plus celui-ci est résistant. Les meilleures cordes en bronze sont donc naturellement les cordes 80/20. On remarque aussi que les cordes en nylon sont bien moins solides que celles en acier ou en bronze mais moins dures au toucher.

Généralement au nombre de 6, les cordes de guitare sont le plus souvent accordées de la plus épaisse 'Mi grave" à la plus fine (Mi aigu) : Mi/E, La/A, Ré/D, Sol/G, Si/B et Mi/E. Cette combinaison de notes lorsque l'on joue les cordes "à vide", est la manière standard d'accorder une guitare. La corde la plus épaisse - la plus grave - est appelée "bourdon". La corde la plus fine - la plus aiguë - est appelée "chanterelle". Mais on peut également accorder une guitare en "open tuning" (accord ouvert), terme générique qui désigne les différentes façons non standards d'accorder une guitare, par exemple en Sol : DGDGBD (Ré/Sol/Ré Sol/Si/Ré) ou en Ré : DADF#AD (Ré/La/Ré/Fa dièse/La/Ré). L'open tuning est très utilisé pour certaines musiques traditionnelles, par exemple, l'accordage DAGDAD (D4 sans tièrce) est fréquent pour jouer la musique celtique. Pour une guitare 12 cordes, chaque corde d'une guitare standard est doublée et forme ainsi un couple de cordes appelé "chœur". Les quatre chœurs des cordes les plus graves sont accordés à l'octave, une corde accordée normalement, l'autre à l'octave supérieure et les deux chœurs les plus aigus sont accordés à l'unisson.

Le tirant (gauge en anglais)

Les cordes sont calibrées en fonction de leur diamétre, c'est ce que l'on appel "le tirant" ou en anglais "the gauge". Les chiffres indiqués sur les emballages de cordes est le plus souvent indiqué en milliémes d'inches (pouce) et parfois en diziéme de millimétre. Une corde de .09 signifie donc : 0,009 inches d'épaisseur. Le choix du tirant des cordes va influer sur votre jeu mais aussi sur la sonorité de votre guitare. Avec des cordes plus fines, vous aurez plus de facilité à réaliser un bend ou un vibrato ; vous aurez également l'impression d'une plus grande aisance pour jouer. Cependant le volume sonore et la brillance des cordes plus fines est moins importante et un léger mauvais appui sur la touche pourra plus facilement donner une fausse note. Ce qui ne sera pas le cas avec des cordes d'un tirant plus fort. Le jeu avec des tirants forts sera trés franc et permettra une rythmique plus précise avec plus de punch, mais il faudra muscler un peu plus vos doigts. Mais si les inconvénients d'un tirant fort existent, il est facile d'en tirer partie car avec un peu d'entrainement votre jeu sera gagnant à tous points de vue et vous serez à l'aise à plus forte raison si vous deviez revenir momentanément à un tirant plus faible, l'inverse étant beaucoup plus compliqué. Mais il existe un compromis avec les cordes dont le tirant est "customisé". Ce compromis est un tirant faible pour les cordes aiguës, là où se passe la majorité des chorus, et un tirant plus fort pour les cordes plus graves permettant de garder du punch pour le jeu en rythmique mais avec une tension déséquilibrée pour le manche de la guitare. On trouve également des cordes custom dont le compromis est inverse, c'est-à-dire un tirant un peu plus fort pour les cordes aigües et un tirant un peu moins fort pour les cordes graves. C'est ce compromis qui semble être le meilleur à nos yeux et il permet également un meilleur équilibre des tensions sur le manche.

A noter que si vous changez le tirant d'origine sur une guitare de façon significative, par exemple en passant d'un tirant extra-light à un tirant extra-heavy, il faudra effectuer un réglage du manche et cela de préférence chez un luthier. Si sur une guitare électrique ce phénoméne est moins sensible, sachez que sur une guitare acoustique, la table d'harmonies ou le chevalet peuvent ne pas supporter des cordes avec un tirant trop forts et que cela peut endommager votre instrument.

Plus les cordes sont épaisses et plus elles sont dures mais elles ont aussi plus de "sustain". C'est pourquoi afin d'éviter d'avoir une corde de mi grave trop molle avec un son pâteux, et une corde de mi aigu extrêmement dure qui taillade les doigts, on fait varier la section des cordes. Ainsi on peut constater que le diamètre de la corde décroît avec la hauteur de la note à vide que l'on veut produire. Cependant, ce choix appartient au guitariste. Certains préfèrent des cordes plus dures d'autres joueront avec des cordes plus souples. Cette qualité propre à chaque jeu de cordes de guitare est identifiée par le tirant c'est-à-dire la tension de la corde une fois en place sur la guitare et qui varie donc selon le diamètre de chaque corde. Exemple pour des corde de guitare électrique on trouvera pour un même type de cordes des jeux dits "extra souples" 009/042 (extra light) avec des épaisseurs de cordes allant de 009 inches (0,23 mm) pour la plus fine - Mi aigu - à 042 inches (1,07 mm) pour la plus épaisse - Mi grave - (exemple : 009/011/016/024/032/042 soit en mm 0,23/0,28/0,41/0,61/0,81 et 1,07), des jeux dits "standard" (regular) 010/046 avec des épaisseurs de cordes allant de 010 inches (0,25 mm) pour la plus fine - Mi aigu - à 046 inches (1,17 mm) pour la plus épaisse - Mi grave - (exemple : 010/013/017/026/036/046 soit en mm 0,25/0,33/0,43/0,66/0,91 et 1,17).

Vous trouverez donc des cordes avec les appellations : extra-light • light • custom light • custom regular • regular • medium • heavy • extra-heavy,…

Les matériaux utilisés dans les cordes de guitare

La structure même de la corde va influer sur sa sonorité, à un matériau donné correspondra une gamme de sonorités. Pour les matériaux utilisés pour chaque type de cordes voir les pages de ce site correspondantes à chaque type de guitares (électriques, acoustiques, classiques).

Selon le type de guitare (guitare classique, guitare folk ou guitare électrique) les matériaux entrants dans la fabrication des cordes peuvent varier. Il existe des cordes de guitare en nylon, des cordes en boyau, des cordes en métal, (cordes en acier, en nickel, cordes en acier avec une couche de nickel (nickel coated), en cordes en bronze 80/20 ou phosphore-bronze et même des cordes en bronze plaqué argent voir plaqué or ! Pour une même guitare, les cordes sont généralement différentes selon la note affectée à chaque corde. Les cordes peuvent être fabriqué dans un matériau et comporté un revêtement différent de ce matériau : par exemple, il existe des cordes de guitare en acier avec un revêtement en nickel. La variété des cordes de guitare permet d'obtenir une base de couleur variée : son brillant, son chaud, son clair, son mat,…

Les cordes entrent en partie dans la sonorité d'une guitare, le choix de clles-ci a donc son importance. Depuis trés longtemps, les cordes sont utilisées pour faire de la musique avec un systéme de résonnance. Cependant, la corde filée n'a fait son apparition que vers la fin du XVIIIéme siécle.
Pour les premiéres cordes filées on utilisait un fil en boyau. Puis la soie fut utilisée avant que le nylon et l'acier n'entrent dans la fabrication des cordes actuelles. Le principe technique est simple : sur un fil central, appelé "l'âme" de la corde, un autre fil appelé "le trait" est enroulé en colimaçon. L'avantage de telles cordes par rapport à une corde faite d'un seul fil, est d'obtenir des diamétres plus forts. Mais le trait s'il alourdit la corde, ne participe pas à sa résistance. L'élasticité de celle-ci dépendra donc principalement de l'âme et de la tension qu'il faudra exercer pour obtenir les notes souhaitées. Sur une guitare, toutes les cordes ont une tension à peu prés équivalente, cela limite donc considérablement l'éventuelle tendance du manche à se déformer et notamment à se vriller. L'autre avantage offert par une corde filée, c'est sa possibilité de faire varier les timbres en changeant les matériaux entrants de sa fabrication. Il est également possible d'employer une âme multibrins constituée de plusieurs brins de matiéres différentes, comme c'est le cas pour les cordes graves d'une guitare classique ou pour les cordes Silk and Steel (soie et acier).
Une corde nue quant à elle, consiste en un fil au diamétre régulier dans un matériaux donné.

L'âme et le filetage

Une corde de guitare possède une âme (c'est-à-dire un fil principal) qui peut avoir une géométrie circulaire ou hexagonale, autour de laquelle vient s'enrouler un second fil, qui formera le filetage. Le filetage peut être : circulaire (utilisé sur la plupart des cordes) ou plat (surtout utilisé sur les basses avec un son mat, notamment en jazz). Le filetage "rond" est un fil à géométrie circulaire (classique) que l'on embobine autour de l'âme, tandis que le filetage plat est un fil à géométrie rectangulaire (rendant la zone de contact entre deux spires parfaitement jointive et lisse). On peut aussi avoir un filetage intermédiaire entre l'âme et le filetage externe.



Le Filage

Pour une corde filée, le travail est plus complexe. L'âme, ronde ou hexagonale, va influencer la sonorité. Une âme ronde donnera une sonorité plus chaude et de meilleures harmoniques. L'âme est tendue sur un tour spécialement conçu pour le filage des cordes. Fixée entre deux crochets qui tourneront à la même vitesse l'âme va être garnie d'un fil qui sera enrouler autour d'elle : le trait. Celui-ci sera guidé soit automatiquement, soit à la main. Comme souvent, c'est la solution manuelle qui donne un meilleur résultat. En effet, la main de l'homme, en l'occurence ici, celle du fileur adaptera de maniére plus fine le filage aux éventuels défauts du trait alors que l'automate corrigera les défauts seulement aprés les avoir constatés. Pour les cordes de trés gros diamétre, plusieurs traits sont enroulés sur l'âme, en général dans des directions inverses. Ensuite, elles seront compressées ou polies afin de répondre aux caractéristiques nécessaires à la bonne sonorité de la corde. Les cordes qui possédent le plus de brillant sont les filées rond, mais leur inconvénient est le léger crissement qu'elle produisent lors des changements rapides de position des doigts du guitariste sur le manche de la guitare. Pour palier à ce petit défaut, on utilise alors le filé plat : le glissement s'effectue ainsi en douceur mais avec un son plus mat.



Filé plat

La premiére solution consiste à filer un trait rond, puis à polir la corde jusqu'à la moitié du trait à peu prés : la surface sera lisse mais, au niveau de l'âme, le profil sera rond. Elles constituent un bon compromis pour les doigts sensibles et sont généralement appelées "demi-rond".

La seconde méthode est de compresser la corde et donc de transformer la section du trait en ovale. On gagne encore en aigus mais on commence à perdre en douceur.

Enfin, la troisiéme solution, mais qui ne s'applique qu'aux cordes à traits multiples : le ou les traits internes sont ronds et le trait extérieur est plat. Ce principe ne s'applique qu'aux cordes de gros calibre et il faudra le mélanger à d'autres types de cordes pour faire un jeu, ce qui limite son emploi.

Guitare Classique

La guitare classique a un son différent de la guitare folk, ceci étant dû en partie aux cordes utilisées. Les cordes, autrefois en boyau, sont aujourd'hui en nylon (pour les cordes de guitare plus aiguës) et en nylon filé bronze ou filé bronze plaqué argent (pour les cordes de guitare plus graves).

Guitare Acoustique

Les cordes pour guitare acoustique sont fabriquées avec des alliages de bronze différents. Les plus communes sont désignées sous les appellations "bronze 80/20" (la composition de ce bronze étant de 80% de cuivre et 20% d'étain) et "phosphore-bronze (bronze contenant du phosphore). Ces dernières ont une sonorité plus ronde et plus chaude que les cordes en bronze 80/20 qui procurent un son plus brillant.

Guitare Electrique

Les cordes d'une guitare électriques peuvent être en acier plaqué nickel ou en nikel pur, le métal permettant une interaction très forte avec les aimants des micros. Concernant l'acier, celui-ci procure aux cordes un son plus puissant en sortie de micros, tandis que le nickel produit un son plus faible. En revanche, il protège mieux la corde de la corrosion et améliore aussi le toucher. Le filetage en nickel correspond plus à un son "rétro" et chaud, alors que le filetage en acier inoxydable donne un son très brillant mais sa texture plus rugueuse rend la corde moins lisse à jouer.